Meilleure qualité Cartier Tortue multi-fuseaux : une « Heures du Monde » qui prend en compte l’heure d’été, l’heure d’hiver… Réplique à bas prix

Cartier Tortue multi-fuseaux Photo 2000 © Cartier 2012


La montre Tortue multi-fuseaux de chez Cartier offre au sein de son somptueux cadran, un grand nombre d’informations horaires et une facilité de mise en oeuvre à même de séduire les globe-trotters contemporains, dont le premier désir est d’obtenir d’un seul coup d’œil l’heure du lieu dans lequel ils se rendent, sans perdre celle du lieu de départ et surtout, d’accéder à ces données sans avoir à procéder à un nombre incalculable et fastidieux de manipulations… Plus il y a de réglages à effectuer, plus les sources d’erreurs sont élevées…
 
Dans cet esprit, Cartier associe dans cette montre, la sobriété des lignes de son imposant boîtier de forme tortue (51 x 45,6 mm) disponible en or rose, en or gris et en version sertie, à la lisibilité d’un cadran très élaboré doté de plusieurs niveaux ainsi qu’à un calibre de manufacture.  
 
Au premier regard, on retrouve immédiatement tous les codes identitaires de Cartier : la forme Tortue bien évidemment, mais également le saphir facetté de la couronne de remontoir, le cadran gravé, les chiffres romains, etc. A noter aussi le travail du centre du cadran finement découpé et laqué bleu représentant une partie du planisphère. Ce décor, une véritable invitation aux voyages, permettra aux moins connaisseurs de deviner, même à bonne distance, que cet instrument de mesure du temps a pour finalité de servir la cause des globe-trotters !
 
À première vue, cette montre associant l’intemporalité de ses lignes à un cadran plutôt contemporain ne dit rien de ses compétences… Et pourtant, cette pièce ne se contente pas de disposer d’une fonction UTC, la terminologie actuelle et usuelle pour définir une montre dotée de deux fuseaux horaires indépendamment paramétrables que beaucoup appellent encore une GMT… La montre Tortue multi-fuseaux de chez Cartier va plus loin que cet exercice devenu courant depuis son invention par Rolex en 1953.
 
En effet, ce garde-temps se classe dans la famille des montres dites « Heures du Monde ». Ces modèles ont habituellement sur leur cadran un disque mobile sur lequel sont décalqués les noms des différentes villes destinées à incarner l’heure du fuseau horaire dans lequel elles se trouvent. Seulement, pour ne pas alourdir le dessin, les horlogers de la manufacture Cartier ont choisi de présenter les noms des métropoles, normalement lisibles à la périphérie du cadran, par une ouverture pratiquée dans le flanc de carrure de la montre Tortue multi-fuseaux !
 
« Cette construction modulaire associée au calibre de manufacture 1904 MC, mis au point dans les ateliers de Cartier à la Chaux-de-Fonds, permet de fournir de façon la plus simple qui soit les informations essentielles au voyageur moderne » assure la marque dans son communiqué. Pour éviter toute gymnastique intellectuelle, l’heure du lieu dans lequel se trouve le porteur de la montre est affichée à l’aide des aiguilles principales pour une facilité de lecture accrue, tandis que celle du lieu de départ est indiquée sur un guichet hémisphérique ouvert dans la partie inférieure de la montre par une aiguille jour/nuit comportant les symboles solaire et lunaire.
 
Cet ingénieux mécanisme associé au poussoir placé à 2 heures permet de connaître l’heure des villes correspondant aux 24 fuseaux les plus couramment employés et de les faire s’afficher sur le secteur 24 heures. Mais comme il n’y suffisait pas, la montre Tortue multi-fuseaux pousse la perfection jusqu’à prendre en compte le passage à l’heure d’été des différents pays s’y conformant et de le reporter sur une autre échelle de référence afin de rétablir la justesse du fuseau pendant les sept mois durant lesquels l’heure d’été est en vigueur – une subtilité horlogère déjà présente l’an dernier dans la Calibre de Cartier Multifuseaux…



Spécificités techniques de la montre Cartier Tortue multi-fuseaux en or gris/or rose

Cartier Tortue multi-fuseaux Photo 2000 © Cartier 2012

Boîte en or gris ou or rose 18 carats
Épaisseur : 17,20 mm
Dimensions : 51 x 45,6 mm
Couronne à pans en or gris/rose 18 carats ornée d’un saphir facetté
Glace minérale
Fond saphir
Loupe latérale saphir
 
Étanchéité à 30 mètres
 
Cadran galvanique guilloché, de couleur blanche, grille argentée ajourée effet soleil avec décalque noire des chiffres romains et décalque bleue des océans.
Cadran inférieur soleillé avec décalque bleue
Aiguilles de forme pomme en acier oxydé noir / jour-nuit en acier rhodié
 
Calibre 9914 MC
Mouvement mécanique Manufacture à remontage automatique, multifuseaux, disque des villes, indication jour et nuit
Diamètre d’encageage : 25,58 mm
Diamètre total : 35,1 mm
Épaisseur : 7,18 mm
Nombre de rubis : 27
Nombre de pièces : 283
Balancier : 28 800 alternances / heure
 
Réserve de marche : 48 heures
 
Bracelet en alligator noir
Boucle double déployante réglable en or gris/or rose 18 carats



Tout d’abord, nous avons une paire de citernes sans diamants. Pour moi, ce sont les deux qui méritent le plus d’attention. Ils sont bons pour les hommes ou les femmes et les tailles et le style les rendent parfaits pour presque toutes les situations. Les deux Cartier montres réplique ici sont en or rose, une en petite taille 29,5 mm x 22 mm x 6,8 mm et une en grande taille 33,7 mm x 25,5 mm x 6,6 mm, et les deux sont aussi classiques qu’elles.Chacun a seulement deux mains en acier bleue, le cadran traditionnel à chiffres romains avec une finition argentée et la couronne cabochon. L’intérieur est le calibre 8971 MC, qui est un mouvement interne enroulé manuellement. Si vous cherchez un réservoir de base, il ne va pas beaucoup mieux que cela. Le petit modèle coûte 9 150 $ et le grand modèle coûte 11 500 $. Maintenant, si vous n’êtes pas intéressé par les diamants, je vais probablement vous perdre.Ensuite, on trouve une paire de tanques de grande taille, en or rose et en or blanc, chacun avec deux rangées de diamants brillants. Notez également qu’au lieu du cabochon saphir dans la couronne, il y a également un ensemble de diamants assortis. En ce qui concerne les montres en diamant, elles sont assez discrètes et traditionnelles. Les prix au détail sont de 19 500 $ pour l’or rose et de 20 800 $ pour l’or blanc.Enfin, nous avons les deux dernières nouvelles LC de réservoir. Ceux-ci sont identiques aux modèles ci-dessus, juste dans la plus petite taille. Ils ont toujours les deux rangées de diamants, la forme classique du réservoir et, surtout, le mouvement interne de la bobine manuelle. L’utilisation du 8971 MC ici est une touche agréable, quand Cartier aurait pu facilement substituer un mouvement de quartz à de petites critiques.Les prix sont de 15 500 $ pour l’or rose et de 16 000 $ pour l’or blanc. Ce ne sont pas les seules nouvelles versions de Tank aujourd’hui. Assurez-vous de consulter notre couverture du tank Americaine en acier inoxydable et du squelette Réplique Cartier Tank Cintrée.