Devrais-je acheter Omega Sochi Petrograd : série ultra-limitée de 100 montres Réplique des grossistes

Omega Sochi Petrograd


Omega Sochi Petrograd

Inspirée d’une montre spécialement créée pour un dirigeant russe en 1915 et puisant dans le style d’un modèle issu de la collection Omega Museum, cette pièce baptisée Omega Sochi Petrograd rend un bel hommage au pays hôte (la Russie) des Jeux Olympiques d’hiver 2014 en remettant à l’honneur un design intemporel, qui n’a rien perdu de son originalité près d’un siècle plus tard.
 
Ainsi, la forme tonneau de ce boîtier (étanche 30 mètres) proposé en or jaune 18 K poli, constitue l’un des aspects esthétiques les plus intéressants de ce garde-temps au style délicieusement rétro-vintage. Le cadran blanc argenté, sur lequel on retrouve les couleurs rouge, blanche et bleue du drapeau russe, est ponctué d’un tour d’heures rouge de 24 heures doublé d’une minuterie polie, auxquels répondent les aiguilles centrales des heures et des minutes en acier bleui. Quant au compteur noir des secondes à 6 heures, qui fait écho au tour d’heures noir à 12 heures, il est parcouru d’une aiguille en acier bleui.
 
Autre particularité de cette série limitée de cent exemplaires : le fond en or jaune 18 K gravé du logo des Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi 2014 (Sochi en russe) ainsi que du numéro d’édition limitée. Ce modèle est livré sur un bracelet en cuir bordeaux fermé par une boucle en or jaune. Cette édition commémorative est animée par le calibre exclusif Omega 2202, doté d’un échappement Co-Axial. Elle est présentée dans un coffret spécial et bénéficie d’une garantie de trois ans.
 
Rappelons enfin qu’Omega sera chronométreur des Jeux Olympiques pour la 26ème fois depuis 1932. Une belle performance. 

Pour aller plus loin, lire aussi