Un DC-3 dans la flotte Breitling Réplique à bas prix

La Chronomat.Trente ans après sa résurrection, Montre Breitling Or Prix Replique vole désormais très haut. Avec Rolex et Omega, il se situe dans le tiercé des marques les plus connues et les plus appréciées. Totalement indépendant, il est le seul grand groupe horloger monomarque. Et le seul aussi, depuis 1999, à faire certifier officiellement « Chronomètre » toute sa production par le Cosc (Contr?le officiel suisse des chronomètres).Le Swatch Group ayant décidé de réduire la fourniture de composants aux marques extérieures, Breitling est en outre redevenu en 2009 une vraie manufacture, relan?ant la production de ses propres mouvements. En 2013, il a ouvert son centre européen de SAV à Besan?on, où 45 horlogers assurent chaque année l’entretien et la réparation de 900 montres venues de toute l’Union européenne.Avec sa patrouille aérienne spécialisée dans la haute voltige, l’horloger suisse réaffirme sa passion pour l’aéronautique, inscrite dans son ADN depuis ses débuts en 1884.

Breitling et son avion mythique, le DC-3

Créé à la demande d’American Airlines, le bimoteur à hélices Douglas DC-3 a pris son envol en 1935 – en ces années où Montre Breitling For Bentley Occasion Replique fournissait aux avions civils et militaires ses premiers chronographes de bord. Grâce à ses performances hors pair, à sa robustesse, à sa faible consommation et à son large rayon d’action, il a révolutionné le monde du transport aérien en permettant pour la première fois des vols commerciaux sûrs et rentables, avec un minimum d’escales. A la fin des années 1930, il équipait la plupart des grandes compagnies américaines et européennes.

Durant la Seconde Guerre mondiale, le DC-3 a joué un rôle de premier plan – notamment dans sa version dite Dakota – pour le transport de troupes. Surnommé l’« avion du débarquement », il a connu son heure de gloire en juin 1944 en assurant le remorquage d’innombrables planeurs et le largage de milliers de parachutistes sur les côtes normandes. Le général Eisenhower lui a même rendu un vibrant hommage en le plaçant parmi les quatre « piliers » de la victoire en Afrique et en Europe.

Cet avion de légende a fêter son grand retour lors du Salon aéronautique de Paris-Le Bourget 2009, qui s’est dérouler du 15 au 21 juin. Un rendez-vous prestigieux auquel Breitling est associée de longue date. Il a été présenté sur le tarmac de l’aéroport, au pied du stand Breitling placé en position dominante sur les terrasses du Musée de l’air.

Breitling et son avion mythique, le DC-3 à l’aterrissage

Grâce à sa cabine parfaitement aménagée, le DC-3 Montre Breitling 806 Replique sera désormais utilisé pour des vols avec passagers destinés aux clients, revendeurs et invités de la marque. Il participera également à divers événements aéronautiques.

Après le retour de la paix, le DC-3 a poursuivi sa brillante carrière dans l’aviation civile jusqu’au début des années 1950 – époque où Breitling s’imposait auprès des principaux constructeurs et compagnies comme « fournisseur attitré de l’aviation mondiale ». Il a été construit en tout à plus de 13 000 exemplaires.

Le DC-3 HB-IRJ volant aux couleurs de Breitling a été construit en 1940 pour American Airlines. Malgré ses 75 000 heures de vol, il est conservé dans un état exceptionnel. Acquis aux Etats-Unis, il a été restauré à Miami, puis convoyé jusque sur le Vieux Continent en passant par le Québec, Terre-Neuve, le Groenland et l’Islande.