Breitling partenaire de la Patrouille de France Eta Movement Replica Watches

Un jeune ingénieur horloger jurassien, Léon Breitling, va écouter ce conseil et se mettre à l’heure américaine. Il ouvre son atelier de fabrication de compteurs de précision et de chronographes en 1884, à Saint-Imier, dans le Jura suisse. A l’époque, on fabrique beaucoup de compteurs aux noms savants, destinés à des usages professionnels : le pulsographe, pour le médecin ; le phonotélémètre, dont les militaires se servent pour calculer l’éloignement des batteries adverses ; le chronographe, qui permet aux aviateurs de déterminer leur autonomie en vol… C’est d’ailleurs pour ces aventuriers du ciel que Léon Breitling con?oit ses premiers chronographes.Le siège de Breitling.INNOVATIONS REVOLUTIONNAIRES.A la mort de Léon Breitling, le 11 ao?t 1914, son fils Gaston reprend la marque et perfectionne les chronographes. Il dépose ainsi en 1915 le brevet de la première montre-bracelet chronographe. De par sa précision accrue et son aspect pratique (grace à lui, les aviateurs de la Première Guerre mondiale peuvent lire facilement l’heure en vol), ce système est alors jugé révolutionnaire. Huit ans plus tard, Gaston Breitling améliore encore son invention en séparant les fonctions « mise en marche/arrêt » et celle de « remise à zéro » au moyen d’un poussoir indépendant. Succédant à Gaston (décédé le 30 juillet 1927), son fils Willy ajoute un second poussoir de remise à zéro en 1934, une invention qui permet le cumul de plusieurs temps courts. Mais surtout il offre au chronographe sa présentation moderne : une couronne de remontoir avec deux boutons.

La marque culte des aviateurs renforce ses liens de longue date avec la formation acrobatique de l’armée de l’air française en devenant son partenaire et sa montre officiels. Un rapprochement naturel entre deux spécialistes des performances et de la précision.

Créée en 1953, la Patrouille de France perpétue les traditions des pionniers de l’aviation en déployant l’excellence des ailes françaises de par le monde – tout comme Breitling, dont la trajectoire a très vite croisé celle de cette unité d’élite. En 1993, la marque horlogère au B ailé a fêté le 40e anniversaire de la formation en lançant une édition limitée du légendaire chronographe d’aviation Navitimer. En 2013, elle a célébré 60 ans d’exploits en vol en proposant une édition limitée du Chronomat 44 GMT. Depuis plus de 20 ans, les pilotes de la Patrouille de France testent au quotidien les chronographes Montre Breitling James Bond Replique – aujourd’hui des versions exclusives et personnalisées de l’Emergency, la première montre-bracelet avec balise de détresse bi-fréquence intégrée.

Breitling a franchi un nouveau pas en devenant le partenaire et la montre officiels de la Patrouille de France. Les pilotes continueront, comme par le passé, à participer aux événements organisés par la marque tout comme l’inauguration de la Boutique Breitling, rue de la Paix à Paris. Cette collaboration doit également déboucher sur le lancement d’un modèle exclusif dédié à la formation.

En s’associant plus étroitement avec la Patrouille de France, Breitling renforce les liens officiels qui l’unissent depuis longtemps aux plus prestigieuses formations du monde, comme les Frecce Tricolori (Italie), la Patrouille Suisse (Suisse), les Red Arrows (Royaume-Uni), la Patrulla Aguila (Espagne) ou les Thunderbirds (Etats-Unis). Autant d’unités d’élite qui font l’honneur à Breitling de tester ses instruments au quotidien et pour lesquelles la marque a créé de nombreuses versions personnalisées à leurs couleurs.

À propos de Breitling

Spécialiste des montres techniques, Breitling a joué un rôle capital dans le développement du chronographe-bracelet et figure parmi les leaders de cette complication. La firme a partagé toutes les grandes heures de la conquête des airs grâce à ses instruments fiables, robustes et performants. Breitling est l’une des seules maisons horlogères au monde à équiper tous ses modèles de mouvements officiellement certifiés chronomètres, le nec plus ultra de la précision, l’une des rares marques également à posséder ses propres mouvements de chronographes mécaniques, intégralement conçus et fabriqués dans ses ateliers.